Corpus des fabriques de sociologie

Ce corpus réunit les textes et articles des acteurs des Fabriques et dessinera progressivement le paysage intellectuel des Fabriques de sociologie – une sensibilité de recherche que nous préférons voir émerger de cette façon, par l’entrelacement des écritures et des problématiques singulières, plutôt que sous la forme d’un manifeste artificiellement fédérateur. Continuer la lecture de Corpus des fabriques de sociologie

Les deux temps de la conception japonaise d’inculturation. Sogo to choetsu, « intégrer et transcender »

Les japonais pratiquent l’inculturation à des fins d’apprentissage, de résolution de problème ou d’innovation. Apprentissage d’apprentissages, cette pratique, à l’avènement des sociétés du savoir, participe du caractère apprenant de la culture japonaise. Cet article ambitionne de donner quelques clés pour en comprendre les modalités à différents niveaux de cadrage du dispositif culturel japonais. Continuer la lecture de Les deux temps de la conception japonaise d’inculturation. Sogo to choetsu, « intégrer et transcender »

Entre indexicalité et réflexivité, la « fabrique » du sens commun, théorie et usages ethnométhodologiques

On doit l’usage intensif des termes d’indexicalité et de réflexivité à l’ethnométhodologie de Harold Garfinkel. Après avoir été controversée lors de son apparition, au point d’être comparée à une secte, puis tolérée mais comme « à la marge », l’ethnométhodologie trouve aujourd’hui un écho grandissant comme discipline opérationnelle d’observation et de compte-rendu des pratiques professionnelles. Paradoxalement, cette applicabilité est très largement due au radicalisme de sa posture épistémologique, entièrement fondée sur une considération minutieuse des opérations de fabrication du sens commun. L’objet de cet article est d’éclairer cet apparent paradoxe en donnant à voir le fonctionnement de cette « fabrique », de montrer les limites qu’elle impose mais aussi les possibilités qu’elle ouvre et d’indiquer quelques-unes de ses applications pratiques. Poursuivre la lecture : Pierre QUETTIER, Entre indexicalité et réflexivité. La « fabrique » du sens commun, théorie et usages ethnométhodologiques

Instituer la confiance en politique publique. Retour sur la Coordination nationale des lieux intermédiaires et indépendants

Pour rédiger cet article, j’ai pu profiter d’un travail important et très renseigné de la part du comité de pilotage de la coordination nationale des lieux intermédiaires et indépendants (CNLII) ainsi que du groupe Auralpin de Fabriques artistiques partagées. Ces coordinations, groupes de travails informels – comme vous le verrez dans cet article – réalisent une mission complexe de valorisation d’expériences aussi singulières que multiples. Continuer la lecture de Instituer la confiance en politique publique. Retour sur la Coordination nationale des lieux intermédiaires et indépendants

Les génériques coopératifs, le partage de la décision dans le processus de conception

Le terme de décideur attribué aux managers et aux politiques semble indiquer que les autres acteurs sociaux seraient plus ou moins dépourvus de ce rôle. La séparation entre travail et activité productrice de soi est la norme, tandis que l’inscription citoyenne s’arrête là où le processus de décision commence… Lire la suite : François Deck, Génériques coopératifs

Cherchons la recherche

Et de quelle façon chercheras-tu, Socrate, cette réalité dont tu ne sais absolument pas ce qu’elle est ?

• Comment chercher si l’objet de la recherche est une oeuvre ?

• La réalité peut-elle être débarrassée des fictions qui la constituent ?

• La production de l’oeuvre et celle de l’objet de la recherche sont-elles identiques ?…

Pour lire le texte de François Deck : Cherchons la recherche, 2009