Les promesses de l’incompétence

« L’expérience artistique est souvent conduite à oublier des compétences acquises pour accueillir des intuitions ou oser quelque chose avant toute raison. Les compétences peuvent même être un frein à l’intelligence du projet, alors que l’incompétence assumée peut être une source de renouvellement. L’incompétence est un espace potentiel pour faire autrement ; un espace pour contourner son incompétence en inventant des solutions imprévues. En termes artistiques, les incompétences sont aussi intéressantes que les compétences lorsque ces incompétences se transforment en question. […] Ceux qui, a priori, sont réputés incompétents peuvent, par leurs questions ou par les compétences qu’ils mettent en crise, avoir une action formatrice sur ceux qui sont réputés savoir », François Deck, “Mutualisation des compétences et des incompétences”, in Promesses de l’incompétence, Brouillon général, 2007/2013.

Pour télécharger la brochure de François Deck au format pdf. : François DECK, Promesses de l’incompetence, Brouillon général, 2013