Outiller l’Autonomie, Instituer le Commun…

J’ai réalisé mon travail de recherche dans le collectif des « MutinEs », dont je suis partie prenante depuis sa création. Le Master 1 Développement Social de l’Université Paul Valéry (Montpellier) est organisé en alternance entre période de stage et période de cours. Pendant une année universitaire j’ai fait la navette entre Montpellier et Bonac, un petit village dans un fond de vallée des Pyrénées Ariégeoises, où avec des ami-es, nous avons repris une auberge : Le Relais Montagnard.

Le Relais n’est pas la seule activité du collectif, mais une bonne partie de mon mémoire s’attache à caractériser ce qu’il s’y passe.
À travers ce mémoire j’espère rendre-compte d’une part du parcours de recherche qui a été le mien pendant cette période de formation, d’autre part de brosser un portrait du collectif. J’ai cherché à élucider à partir des tensions entre la doxa, ou l’hégémonie, du collectif et ses principes d’actions, ce qui se joue dans son fonctionnement, dans sa construction au jour-le-jour et dans les interactions entre ses membres. Ce travail donne à voir une forme d’autonomie construite, désirée, outillée et éprouvée, qui s’inscrit avant tout dans et par une interdépendance.

Outiller l’autonomie, instituer le commun

Sylvain Picard le 14/09/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *